Quel est le juste tarif pour une heure de cours particulier?

 

Quel est le juste tarif pour une heure de cours particulier en France sur un marché du soutien scolaire, littéralement dominé par le travail non-déclaré?

 

En effet sur un marché estimé à 1,5 milliard d'euros (source: Xerfi), on estime le volume d'affaires déclaré à environ 180 millions d'euros, le solde de 1,3 milliard environ étant le fait du travail au noir.

 

On constate que le prix d'un cours particulier déclaré est d'environ 36,5 euros.

Si l'on considère que la majorité des familles font jouer le dispositif fiscal de déduction et de crédit d'impôt pour l'emploi d'un salarié à domicile, l'heure de cours particulier déclarée revient à 18,25 euros en moyenne.

 

Quand on traite de la main à la main, on peut estimer qu'entre l’étudiant qui veut arrondir ses fins de mois en "donnant des petits cours" et l'enseignant de l'éducation nationale à la retraite ou non, qui souhaite un complément de revenu, l'heure de cours se négocie entre 10 et 25 euros de l'heure.

 

Le coût final d'une heure de cours qu'une famille semble pouvoir supporter serait donc compris grosso-modo et en moyenne entre 15 et 20 euros de l'heure.

 

Maintenant, considérons que le dispositif fiscal de déduction fiscale pour les services à la personne n'existe pas.

 

Le prix moyen de 36,5 euros que l'on paie en passant par une agence ou un professeur particulier indépendant déclaré serait-il être ramené à 20 euros mécaniquement?

 

Le marché du soutien scolaire deviendrait-il subitement et uniquement un marché du "non-déclaré"?

 

On peut considérer que pour un professionnel de l'enseignement à domicile bénéficiant d'une expérience de plusieurs années dans les cours particuliers et d'une formation universitaire adaptée, pratiquer un tarif compris entre 35 et 45 euros de l'heure apparaît légitime. Cette fourchette de prix s'entend bien entendu pour des cours particuliers pratiqués auprès d'élèves du secondaire (collège et lycée). Pour le supérieur, on peut sans mal imaginer et c'est ce qui se fait couramment, des tarifs supérieurs à 50 euros de l'heure.

 

Pourquoi? Parce-que comme toute profession libérale à dominante intellectuelle et potentiellement à forte valeur ajoutée pour le client (comprendre sa réussite scolaire), ce prix est tout à fait un prix de marché.

 

Un médecin demande 25 euros la consultation de 20 minutes. Un psychothérapeute peut demander jusqu'à 80 euros une séance rarement supérieure à 45 minutes. Un avocat demande...souvent beaucoup plus.

 

Le gros problème dans l'appréciation et la définition du prix de la prestation d'une heure de cours particulier en France, tient, au-delà du biais induit par ce qu'on pourrait appeler une subvention de la part de l’État pour l'emploi d'un salarié ou d'un prestataire à domicile, à l'image qui colle depuis des années à l'activité de professeur particulier.

 

Cette image peu reluisante est liée au fait que l'on associe fréquemment cette activité à un "job" d'étudiant peu au fait des programmes et auquel on fait appel soit en direct soit en passant par une agence de soutien scolaire parce-que a priori, il n'y a rien de mieux sur le marché.

 

Et si le métier de professeur indépendant professionnel avec toutes les garanties de sérieux, d'expérience et de compétences que cela impliquerait était enfin reconnu? Si les familles étaient conscientes qu'il existe une alternative de qualité aux solutions existantes, elles hésiteraient moins avant de faire appel à un professeur particulier indépendant capable de justifier son tarif à l'aune des résultats obtenus sur le terrain.

 

Si vous recherchez un professeur particulier indépendant qualifié ou expérimenté en maths, physique-chimie, français, ses, anglais, etc, si vous voulez connaître les tarifs qui sont pratiqués pour une heure de cours particuliers près de chez vous ou si vous êtes enseignant et souhaitez rejoindre le réseau des profs, appeler le 0680319332.

Écrire commentaire

Commentaires : 62
  • #1

    soutien scolaire geneve (lundi, 10 février 2014 11:36)

    Merci pour ton article. En effet, le tarif d'un cours particulier dépend de la capacité de l'élève et de nombre de matières qu'il veut entreprendre. Le professeur particulier donne le meilleur d'eux pour son élève réussisse et obtienne les notes nécessaires pour réussir à l'examen.Et le tarif varie également des difficultés de l'élève.

  • #2

    Rodriguez (samedi, 22 mars 2014 13:22)

    Ces informations sont correcte, cependant le tarif de soutien scolaire varie énormément entre les différentes organismes, je recommande Formaleo, voire exemples : http://www.formaleo.com/formules-et-tarifs.html

  • #3

    Martin (mardi, 29 juillet 2014 08:42)

    Les organismes ne sélectionnent pas les enseignants. Les organismes ne voient que des profits. Personnellement, je rencontre d'abord les enseignants et je paie directement aux enseignants. Il faut les déclarer (une garantie de sérieux, ils ne vous lâchent pas en cours de route). Si je passe par les organismes, ils prélèvent 2/3 du montant sans parler des frais (inscription, etc.) de côté et en plus la qualité n'est pas du tout garantie.

  • #4

    widmer (mercredi, 03 septembre 2014 08:50)

    bonjour,

    Je vais utiliser 1 éléve-maitre pour 2 heures de cours de soutien/semaine pour ma fille qui est en 6ieme, quel serait le taux horaire par heure?

    Merci pour votre reponse

  • #5

    ROUQUET (dimanche, 14 septembre 2014 12:13)

    Un médecin « demande » en effet 25€ pour 20 min de consultation, mais contrairement au prof il doit régler des charges très nettement supérieures : local, secrétariat, matériel

  • #6

    Oksana (lundi, 23 février 2015 21:33)

    Bonjour! Je m'appelle Oksana! Je suis Ukrainienne, j'habite en Ukraine à Zhytomir(à 130 km de Kiev). je suis prof de français à l'Université et je donne les leçons particulières. Si qqn veut apprendre le russe ou l'ukrainien par Skype, écrivez-moi sur mon mail: oksanka_ksyndik@mail.ru
    Merci!

  • #7

    Bogkop (lundi, 02 mars 2015 18:38)

    J bonsoir j aimerais avoir des renseignements par apport aux cour de soutien scolaire mon téléphone mobile 06 66617837 merci

  • #8

    Stéphanie (mardi, 10 mars 2015 17:24)

    Ah tiens étonnant, je découvre dans les commentaires qu'un prof ne dispose pas d'un local ni de matériel, je suppose que l'électricité est gratuite également pour les profs :)

  • #9

    Stéphaniaise (mardi, 10 mars 2015 18:20)

    Mettre sur un pied d'égalité médecin et professeur est bien représentatif de l'égo surdimensionné dont font preuve les professeurs :-) . C'est vrai quoi , Bac + 5 à enculer des mouches sur les bancs de la faculté , avoir 3 mois de vacances , c'est bien dur tout ça . Comparé à 11 ans d'étude , 2 concours discriminants , des gardes , des responsabilités et des semaines à 70h . Et Stéphanie je doute qu'un professeur ait à acheter un Électrocardiogramme , des électrodes , employer une secrétaire pour gérer ses rendez-vous , payer des abonnements à des revues médicales , à des logiciels de traitement des patients, des ordonnances, des envois de nombreuses lettres . Sans aucune animosité bien sur je vous souhaite de ne plus dire d'inepties si abjectes . Au plaisir de ne plus vous lire .

  • #10

    Réseau des Profs (mardi, 10 mars 2015 18:30)

    Monsieur ou madame,

    Vous êtes incorrect et vous vous prenez pour je ne sais qui. Votre entrée sera supprimée. Sachez que les enseignants du réseau ont travaillé dur pour pouvoir enseigner et ne touchent rien ni au mois de juillet ni au mois d'août. Les professions sont tout à fait comparables. Il s'agit de professions libérales tout à fait respectables qui nécessitent une solide formation universitaire et de l'expérience. Par ailleurs, elles sont toutes deux d'une grande utilité sociale.

  • #11

    Réseau des Profs (mardi, 10 mars 2015 18:37)

    J'ajouterai que certains enseignants du réseau font des semaines de 70 heures (jusqu'à 45 heures de cours par semaine et la moitié de déplacement en sus).

  • #12

    Charlie (mardi, 10 mars 2015 18:39)

    C'est donc cela la fameuse liberté d'expression .
    Pourquoi comparer des choses non comparables ? Pourquoi parler toujours des médecins qui gagnent 25 € toutes les 20 min ? Ces nantis !
    En réalité la consultation est à 23€ , toutes les consultations ne durent pas 20 min et sur ces 23€ nous ne percevons in fine que 11€ grand maximum .
    Non nous ne sommes pas comparables parce que nous ne faisons pas la même chose , nous n'avons pas fait les mêmes études ni les mêmes sacrifices .
    Nous ne méritons pas le même salaire .
    Cela ne remet en aucun point en cause votre " utilité sociale " . Ne mélangez pas tout .
    Bref bon courage à vous

  • #13

    Hebdo (mardi, 10 mars 2015 18:47)

    Ben oui quoi , réanimer quelqu'un par un massage cardiaque et apprendre la gametogénèse à un élève de 2nd , effectivement c'est comparable . Effectivement cela exige le même niveau de compétence , effectivement cela a exiger les mêmes sacrifices personnels , effectivement cela implique autant de responsabilité , effectivement ça mérite la même reconnaissance sociale et financière .
    Vous faites parti de ces gens qui me font regretter chaque jour de faire ce métier . Bref restez comme vous êtes ne changez rien vous aurez bientôt le tiers-payant tout ira bien .

  • #14

    Joli (mardi, 10 mars 2015 19:14)

    Joël Péhau, secrétaire national du syndicat Unsa, est affirmatif : il s’agit d’«un mythe». Les professeurs du primaire et du secondaire sont bien payés douze mois par an, et non pas dix. «Les dix mois sur douze, cela remonte à une ordonnance prise avant que la fonction publique n’existe. On rapportait les dix mois de paye sur douze mois, mais c’est tombé. Depuis, il y a eu plusieurs décrets statutaires, en 1946, 1983 et 2003 [détaillant la rémunération des profs, ndlr], et les profs sont bien payés douze mois sur douze, le reste, c’est de la littérature», explique-t-il.

    De nous deux qui est incorrect et se prend pour je ne sais qui ?
    Je crois que cette discussion ne présente plus d'intérêt .
    Bien aimablement , cher confrère ;-) .

  • #15

    Réseau des Profs (mardi, 10 mars 2015 20:05)

    J'explique que les enseignants de notre réseau sont des professeurs indépendants qui facturent les familles aux enfants desquelles ils dispensent des cours particuliers. En tant que prestataires de service et compte tenu de la saisonnalité de l'activité, ils ont donc une période de travail de 10 mois. En tant que professeurs particuliers indépendants, ils ne sont pas rémunérés par l'Education Nationale.

  • #16

    profraisonnable (lundi, 16 mars 2015 14:28)

    Je suis prof. Mon médecin a dû abandonner son cabinet et trouver un poste en hôpital, car elle ne pouvait plus payer ses charges. En effet, ne comparons pas médecin et enseignant. Le niveau d'étude, les charges, le matériel à investir ne sont pas les mêmes.
    Cela dit les profs ne passent pas leur temps à s'occuper des mouches Et le métier est de plus en plus pénible. Si je ne pouvais pas faire une pause au bout de 7 semaines de cours, cela fait longtemps que j'aurais «pété une durite».
    Une manne pour les médecins ;-) (je taquine)
    Comme le cliché des profs toujours malades et absents a été oublié dans la conversation, je prends les devants pour annoncer que les profs ne sont pas plus absents que dans les autres métiers publics ou privés.
    http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2015/03/02032015Article635608765035810711.aspx

  • #17

    delporte marie claire (lundi, 23 mars 2015 17:39)

    j'aimerais connaitre le tarif pour deux heures de préparation d'une jeune fille qui a le doctorat mais ne travaille pas à un commentaire de géographie pour moi qui suis en 2ème année de licence en histoire
    Je lui donne 12euros cinquante pour un cours d'une heure qu'elle me donne
    Merci de vos renseignements Salutations Marie claire delporte

  • #18

    Réseau des Profs (lundi, 23 mars 2015 18:02)

    Une prestation de cours particulier à domicile dispensée à une étudiante par une personne de niveau "Doctorat" expert dans la matière peut être facturée entre 40 et 60 euros de l'heure. C'est curieux que cette personne accepte un tarif aussi faible. Bien entendu, je mentionne un tarif correspondant à un travail déclaré.

  • #19

    rigolotte (jeudi, 26 mars 2015 14:30)

    un dialogue de "riches". Qui a besoin et qui peut se permettre de payer des cours particuliers HEIN ? ....Les imposables comme moi je l'avoue. Arrêté de regarder vos nombrils et allez faire du bénévola afin de rendre à la "société" ce qu'elle vous a offert.
    Là dans le monde du bénévola tous le monde est à 0 Euro/heure. Mais les gains ...
    Allez tcao j'étais venu chercher des renseignements j'ai découvert l'EGO.

  • #20

    Chetrite (lundi, 30 mars 2015 09:55)

    ''Comparé à 11 ans d'étude , 2 concours discriminants , des gardes , des responsabilités et des semaines à 70h''
    "Non nous ne sommes pas comparables parce que nous ne faisons pas la même chose , nous n'avons pas fait les mêmes études ni les mêmes sacrifices "

    Médecin français, vous êtes des nanti et vous ne vous en rendez pas compte.
    J'ai aussi fait 11 ans d'etudes, j'etais major en Math Sup-Math Spé, major a l'ENS, je suis chargé de recherche au CNRS : salaire 2250 €/mois. Quand je fais des heures sup d'enseignement a la fac : tarif horaire : 37 Euros de l'Heure :), et il faut préparer.
    Alors, rendez vous compte que vos ''11 Euros maximum des 20 minutes'' sont un cadeau de l'état, parce que votre position de force l'oblige a céder a toutes vos jérémiades

  • #21

    Chetrite (lundi, 30 mars 2015 10:05)

    Et pour avoir enseigné en prépa privé de Médecine quand j'étais étudiant, j'ajouterais que les étudiants de P1 sont particulierement consommateurs de cours particulier :)

  • #22

    Urétrite (lundi, 30 mars 2015 14:53)

    11 euros pour 20 minutes un cadeau de l'état ? Vos 37 euros pour une heure assis bien au chaud sont donc d'une indécence sans pareil ?
    Vous donnez votre salaire sans donner vos horaires ce qui m'étonne pour quelqu'un qui s'affiche major dans tout .
    Un salaire n'est significatif qu'en terme de salaire horaire .
    Bref si nous sommes des nantis faites médecine c'est ouvert à tout le monde.
    En tant que chercheur au CNRS qu'elle est votre pression journalière ? Quelles sont vos responsabilités ? Peut on comparer des choses non comparables ?
    Votre discours me parait bien niais pour quelqu'un avec un tel CV.
    Bref ce concours de qui a la plus grosse me fatigue .
    Tous vos discours montrent bien que le microcosme médical souffre de la non connaissance du monde environnant en la consistance du métier .
    Les français n'ont plus aucune considération pour leurs médecins visiblement . Cela ne fait que conforter mon départ de France .
    À tantôt au Canada ;-) .

  • #23

    Globalite (lundi, 30 mars 2015 15:26)

    Et pour finir , que cette critique provienne de quelqu'un issu de prépa grande école me fait bien rire . Ayant 2 frères ingénieurs centraliens , je connais bien vos 3 années d'extrême dure labeur en centrale à enchaîner fête sur fête . Au final avec un bac + 2 +/- 3 arriver à des postes à 55k€/an pour un 35h de dur labeur , qui de nous est un nanti ..?
    Mes frères ont l'honneteté de reconnaître la difficulté de la voie de médecine comparé à la votre .
    Être chercheur au CNRS est votre choix , vous avez d'autres portes ouvertes .
    Mon bac + 11 ne m'ouvre aucune porte excepté celle qui me mène à faire du 70h par semaine pour arriver au même salaire que mes frères avec la paperasse , l'administratif , les responsabilités en plus .
    C'est vrai quoi 11 € pour vous soigner ! Quels nantis sommes nous ! Tout en sachant que nous sommes le pays d'Europe ou les médecins sont le moins bien payé . Allez donc en Angleterre à 85€ la consultation de généraliste ou au Portugal à 50€ la consultation .
    Votre comportement m'écoeure et je n'arriverai jamais à expliquer ce genre de comportements , vous ne vous rendez même pas compte de la chance que vous avez . En attendant nombre d'entre nous finissent à bout de souffle de ce sacerdoce avec de moins en moins de retour humain et de plus en plus d'attente de la part de patients consuméristes .
    Au plaisir de ne plus vous lire .

  • #24

    chetrite (lundi, 30 mars 2015 23:09)

    Cher Globalite-Uretrite, on va arrêter de polluer ce forum.
    J'ai signé avec mon vrai nom, donc si vous voulez mon mail, il est sur ma page web pro. N'hesite pas si tu as un truc ou deux que tu aimerais comprendre en science :)

    En plus, je serais au Canada 6 mois l'an prochain.

    Au plaisir de te lire



  • #25

    Chevillite aiguë (mardi, 31 mars 2015 13:14)

    :-D vous êtes drôles . Une fois passé le cap de la franchise y'a plus personne ni aucun argument sur le péron.
    M'apprendre des choses sur les sciences , allons bon vous avez pleine confiance en vos connaissances. Lâcher des absurdités telle que celle-ci montrent bien votre usurpation . Bonnes vacances au Canada . Je quitte ce forum

  • #26

    Excusite (mardi, 31 mars 2015 13:47)

    Bon , visiblement vous n'êtes pas un usurpateur. Après cela ne change en rien votre prétention à m'apprendre Les Sciences , tournure de phrase que je trouve prétentieuse . Pour conclure ce débat , j'ai fait un master en biologie du vivant avant médecine voulant m'orienter recherche fondamentale .
    Mais après avoir vu la pointe de l'iceberg qui se dessinait au loin , j'ai bien vu que je n'avais pas d'avenir la dedans .
    Malheureusement la recherche en France est un sacerdoce avec peu de retour sur travail tant financier qu'humain . Après cela n'est pas une raison pour tout mélanger , je vous assure qu'hormis les quelques 10% de médecins qui ont réussi à avoir un poste de chef de clinique assistant pour se mettre en secteur 2 par la suite et avoir des revenus très confortables , les autres médecins ne sont pas logés à la même enseigne . Je travaille 60h par semaine sans compter gardes ni astreinte . Bref je ne vais pas vous exposer ma vie . Ce n'est pas parce que vous êtes six pieds sous terre que celui qui est 5 pieds sous terre n'a pas le droit d'envier celui qui est 4 pieds sous terre.
    Et enfin je persiste à dire que nous n'avons pas le même métier ni les mêmes responsabilités donc difficilement comparable .
    Bien amicalement .

  • #27

    Jean (mercredi, 20 mai 2015 12:39)

    Cours en petit groupe 15 euros de l'heure . En solo 25. Pas de frais supplémentaires

  • #28

    azoulay (mardi, 02 juin 2015 11:21)

    http://blog.superprof.fr/juste-prix-cours-particulier-d-anglais/

    Voici un article qui revient sur cette thématique pour les professeurs de langues

  • #29

    sacramento (jeudi, 25 juin 2015 16:31)

    Dites donc, c'est un sacré débat et terriblement français de surcroît: il faut toujours opposer une chose à une autre, râler sur soi-même et s'insurger de tout! Soyons positif: une société sans médecin ou une societé sans profs serai vouée à la catastrophe. Chacun a son rôle à jouer et devrait le faire de son mieux, sans jalouser autrui.
    Reconcentrons nous donc sur le débat de ce site, à savoir la qualité et les tarifs des cours particuliers. Là aussi il y a deux poids, deux mesures. Si le cours est sérieux et préparer en fonction des besoins de l'élève, il demande minimum une heure de préparation pour une heure de cours. 35€ ne me paraît pas excessif.
    bonne journée à tous!

  • #30

    TitiLeBienHeureux (samedi, 27 juin 2015 10:38)

    Bonjour

    Je suis d'accord avec Sacramento
    Tout ce que j'ai lu avant est pathétique
    Je vous plains......
    A part cela 35€ pour un cours particulier me semble une bonne moyenne même si je demande 50€ en Tal S ou 450 pour 10 cours
    Bonne journée aux gens de bonne volonté

  • #31

    Alexandre Dana (mardi, 14 juillet 2015 16:32)

    Bonjour à toutes à et à tous,

    Merci pour cet article et ce riche (et animé !) débat :)

    Je suis un des fondateurs de LiveMentor, une plateforme de cours particuliers en ligne. Nous permettons à des professeurs particuliers de donner des cours par webcam et d’être payé par virement bancaire. La plateforme permet aux professeurs d’accéder à plusieurs outils de tarification (stages par exemple). Le prix est une question fondamentale, bien évidemment.

    Nous laissons les professeurs fixer eux mêmes leurs prix. Il s’agit de cours en ligne : il n’y a donc pas déduction fiscale, l’administration jugeant visiblement qu’un cours en ligne demande moins d’efforts au professeur qu’un cours à domicile.

    De notre expérience sur LiveMentor (2500 mentors, 10 000 élèves), je ne peux que valider les points suivants évoqués plus haut :

    le prix des cours dépend du nombre de cours pris par l’élève : tous les professeurs pratiquent des tarifs dégressifs.

    les tarifs des différents organismes de cours particuliers sont atrocement élevés : il n’y a pas que le prix, mais surtout l’obligation de s’inscrire sur plusieurs mois et de devoir débourser un montant important

    Être un bon professeur particulier, c’est une vraie compétence ! Au-delà des études , il faut un vrai sens pédagogique qui ne s’acquiert souvent qu’avec l’expérience.

    Bonne journée !

  • #32

    Azoulay (lundi, 20 juillet 2015 18:11)

    Apprendre l’anglais : quel tarif pour des cours particuliers ?
    Voici un article qui analyse les prix d'un cours particulier d'anglais
    - <a href="http://blog.superprof.fr/juste-prix-cours-particulier-d-anglais/"Le juste prix d'un cours d'anglais</a>

  • #33

    Lolo (mardi, 29 septembre 2015 22:01)

    Une assistante maternelle à 3.14 nets pour 12 h de travail, 5 semaines de vacances, elle aurait bien fait de prendre des cours dans sa jeunesse pour un retour sur investissement !!!! Seulement, que ne ferait on pas pour nos enfants ?

  • #34

    Lily (jeudi, 01 octobre 2015 18:45)

    Bonjour, je trouve complètement ridicule ce débat entre profs et médecin qui a apparemment pour but de savoir qui de savoir laquelle de ces 2 profession est la plus méritante. Avec votre niveau d'étude (comme vous le précisez bien tous) être aussi pathétique est limite croyable. Les profs et les médecins sont 2 professions utiles et indispensables à la société et je ne vois pas l'intérêt de vous dénigrer les uns les autres. Je ne rabaisse pas le travail et les études d'un médecin mais je trouve incroyables les clichés qui consistent à penser que les profs sont trop bien payés pour le travail qu'ils fournissent. À titre d'exemple, ma mère est enseignante et passe ses soirées à préparer ses cours ainsi qu'une partie considérable de ses vacances (d'été y compris). Maintenant, s'il vous plaît de penser que l'enseignement (en primaire également) est à la portée de tous (ou presque) je me permets de vous rappeler qu'avoir un certain niveau de connaissances est différent de l'acte d'enseigner et donc de transmettre ce savoir. Sur ce, bonne soirée (aux médecins, aux profs et aux autres :-) )

  • #35

    Lily (jeudi, 01 octobre 2015 18:48)

    * a apparement pour but de savoir qui de laquelle de ces 2 professions

  • #36

    kéramzec (dimanche, 18 octobre 2015 13:38)

    Oui, cher "joli", les profs sont payés douze mois sur douze, MAIS sur une base de 10 mois répartis sur 12.. Nous pourrions réclamer le 11ème mois..! Je ne suis pas pour cette guè-guerre profs-médecins, reconnaissons leur une immense responsabilité dans le suivi d'un patient et un concours bien plus diffiçile. Par contre on manque de profs partout, le métier est devenu dangereux, l'actualité s'en fait régulièrement l'écho, cherchez l'erreur...

  • #37

    Ricoche (mardi, 03 novembre 2015 20:25)

    ... Ah ok... Non, non, je certifie sur l'honneur que durant mes 5 années d'études supérieures avant de décrocher mon capes, qu'aucun insecte n'a été victime de viol ou de maltraitance sur sa personne que ce soit de ma part ou des autres membres de ma promo (bon peut être quelques moustiques... je dois l'admettre, mais c'était une question de survie ;) ). La profession d'enseignant est en pleine crise de reconnaissance, les conjonctures actuelles font qu'elle n'est pas la seule à en pâtir malheureusement. Ce n'est pas en dénigrant les autres et en continuant de propager des stéréotypes d'ignorants à deux balles que les choses vont changer... Entre personnes civilisées (et instruites... ?) cela me semblait logique... il faut croire que non.
    P.S. ça me rappelle une phrase ô combien connu de ce cher Montaigne : "mieux vaut avoir une tête bien faite qu'une tête bien pleine" , que ce soit du coté des profs ou des médecins, je crois qu'on à tous connus des incompétents... comme des gens formidables qui excellent dans leur profession et qui nous ont aidé à avancer, guérir, grandir, etc. Et heureusement.
    Ciao !

  • #38

    mohamed (mardi, 17 novembre 2015 23:31)

    bonsoir,

    Alors je ne sais par où commencer. Je vais faire simple et rapide, je suis médecin et enseignant dans le secondaire. Et oui on peut le faire, il faut demander un détachement. premièrement ce sont deux métier différent car l'enseignant transmet sont savoir tout en sachant qu'il acquière encore à contrario un médecin à un savoir mais il ne le transmet pas. déjà sur ce sujet j'ai mis tout le monde à plat. deuxièmement, une des grosses contraintes d'un professeur est de gérer une classe, car avoir 30 élèves en face de soi, croyait moi que au bout d'une journée les enseignants sont sur les rotules à contrario un médecin reçoit 1 patient dans son cabiné et je ne pense pas qu'ils sont tous agressifs les patients. troisièmement, les professeurs certifiés font 18 heures par semaine mais croyait moi encore une fois qui font le double à la maison entre les corrections, les leçons et etc. quatrièmement, les charges d'un médecin sont énormes et de plus en plus les médecins ne prennent pas de secrétaire. cinquièmement, le concours le plus difficile est je sais de quoi je parle est l'enseignement car en médecin le concours le plus dur est à la premiere année de médecine et une fois réussi, on est dedans donc une année de connaissance. dans l'enseignement c'est à la cinquième année d'étude donc 5 années de connaissances. pour finir, je suis à la fois urgentiste et enseignant, donc deux concours. chacun son métier, chacun son savoir, mais le métier d'enseignant de nos jours n'est pas donné à tout le monde. il faut vraiment mais vraiment de la patience avant de transmettre son savoir. j'ai jamais connu une personne démissionné en médecine mais dans l'enseignement sa n'arrête pas et d'ailleurs, à l'heure que je vous parle j'ai un collègue qui a démissionné.
    on n'est pas assez payé ni en médecine ni dans l'enseignement, voila mon mot de la fin
    bonne soirée tout le monde

  • #39

    Damien (lundi, 14 décembre 2015 23:26)

    Quand je lis certains messages, je me dis que nos médecins ne méritent pas de l'être. Oser dire que leur position n'est pas une position favorisée quand en moyenne ils tavaillent 30% de plus qu'un professeur pour gagne r3 fois plus (en net alors les charges etc., c'est du pipeau)... Il suffit de consulter els chiffres d el'Insee. Quant aux études, elles sont largement rémunérées. Et nombre de professeurs font bac +5 (sans rémunération) et comme ils loupent le concours, diffiicle, 1 à 3 fois, les études finissent par se resssembler fortement, en pratique. Car els denrirèes années d'études le smédecins étudiants gagnent autant qu'un professeur, snon plus. DU coup, pourquoi cmpter cela comme des études. La vérité c'est qu'avec l'appui des élus (ils sont largemùent sur-représentés au Parlement) ils ont mis en place le numerius clausus pour éviter toute concurrence et pressuré le plus possible le client. Ouvrez en grand les portes de médecine (plus de concours, un examen : on forme tous ceux qi ont le niveau) et les rémunération sont en 15 ans divisées par 2. Inutile de chercher plus loin la raison de ces si fortes rémunérations (oui, fortes car les médecins font partie des 3 à 5% de la population la mieux rémunérée selon l'Insee, els proefesseurs "que" les 10 à 20%).

  • #40

    Borusse (mardi, 15 décembre 2015 17:34)

    Ce message de passage (je cherchais seulement à trouver le bon tarif horaire pour des cours particuliers) pour vous dire la consternation de l'internaute moyen qui lit la longue litanie de commentaires pour alimenter une guéguerre stupide entre deux professions... qui ne sont pas comparables ?

    A part ça, merci pour les renseignements.

  • #41

    Arnaud (samedi, 26 décembre 2015 14:41)

    Bonjour,

    Les métiers d'enseignant et de médecin amènent une très grande richesse humaine.
    Un professeur vous répond.

  • #42

    Chetrite (lundi, 28 décembre 2015 23:29)

    Bonjour, ce message s'adresse au modérateur que je n'arrive pas a contacter autrement.
    J'ai laissé 3 messages le 30 Mars dont j'aimerais que vous les supprimiez de votre débat.
    Bien cordialement et Merci d'avance

  • #43

    JPB (jeudi, 28 janvier 2016 17:25)

    Bonjour,
    On me demande des cours particuliers de physique-chimie pour un élève de maths sup.
    Je suis à la retraite comme professeur agrégé et j'enseignait à l'université mes 15 dernières années d'acivité. Je n'ai aucun statut (auto-entrepreneur ...)
    Quel tarif puis-je demander ?
    Merci de votre aide.
    Cordialement
    JPB

  • #44

    Réseau des Profs (jeudi, 28 janvier 2016 17:45)

    Bonsoir,

    50 euros/ heure me paraît être un tarif correct pour une maths sup. Bien sûr, il s'agit d'un tarif indicatif qui vaudrait dans le cadre d'une activité déclarée.

  • #45

    Angot (jeudi, 04 février 2016 23:47)

    Je suis Presidente de l'association CALABARZON en France, et je suis à la recherche d'une ou d'un Proffesseur pour donner des cours de Français à une dizaine d' élèves débutants tous les Dimanches soir. Est - il possible d'avoir le renseignement sur l'annonce des Professeurs qui peuvent donner des cours à Paris 13 ème. Merçi d'avance pour votre réponse.
    Cordialement,
    Mme.Angot Annie

  • #46

    Campuzan (vendredi, 05 février 2016 12:26)

    Vous pouvez me contacter au 0680319332

  • #47

    Guillaume (mercredi, 17 février 2016)

    Bonjour,
    Je fais appel au réseau des profs pour des conseils.
    Ma compagne chilienne est à Marseille avec moi, parle très bien français, et dispose d'un bac +5 en enseignement de l'anglais avec une expérience professionnelle variée de plus de 5 ans.
    Elle a déjà donné des cours de soutien scolaire en anglais à domicile à différents types de publics et niveaux.
    Comme elle a un visa étudiant, elle ne peut travailler que 60% d'un temps plein.
    Elle cherche maintenant à donner des cours d'anglais soit à des particuliers directement soit en proposant ses services à un institut de langues.
    Après tout ce blah blah, voici mes questions :
    1) Qu'est-ce qui est plus avantageux pour elle : cdd si institut/ecole employeur, chèque emploi service universel (CESU), ou auto-entrepreneur ?

    2) Il me semble que l'agrément services à la personne permettrait aux "clients" particuliers d'obtenir une déduction fiscale. Cela s'applique en cas de CESU mais en cas d'auto-entrepreneur ?

    3) Un institut de langues lui a justement demandé de se mettre en auto-entrepreneur et de l'embaucher 10h par semaine (travail en groupes) pendant 4 mois à....13 euros brut de l'heure ! Cela me paraît très peu mais en même temps il s'agit de plusieurs heures de cours d'affilée et non d'une heure par ce par là. Auriez-vous une idée du tarif horaire brut standard ou une fourchette dans son cas pour a) des heures isolées b) pour des séries d'heures groupées ?

    Merci d'avance pour vos précieuses réponses !
    Guillaume

  • #48

    Campuzan (mercredi, 17 février 2016 14:11)

    Bonjour Monsieur,

    Vous pouvez me contacter au 0680319332.

  • #49

    Boué (jeudi, 03 mars 2016 22:32)

    J'ai donné beaucoup de cours de maths via des organisations comme Acadomia, Completude, Keepschool, etc .. il y en a pléthore, Déclarées toutes ces heures !!!!. Mais quand je reçois ma déclaration fiscale pré-remplie, les sommes perçues n'apparaissent pas sur la dite déclaration !!!!!!!
    Qu' en penser
    Merci pour votre appréciation

  • #50

    Lou (mercredi, 30 mars 2016 16:33)

    Lol 15 e le cours c raisonnable et net d impôt plus c du vol...il me semble que c une vocation prof ???non !! ....médecin égale ment faut arrêtez de vouloir supprimer s en mettre plein les fouilles parce ce que vs avez fait des études normal que vs soyez payez mais soyons raisonnable. ..franchement c pas encore que les riches qui vont pouvoir apprendre ou se soigner merde !!!!

  • #51

    duez julie (vendredi, 06 mai 2016 14:26)

    bonjour je me pressente je m’appelle Julie j’ai 18 ans j’ai aucun diplôme depuis la sixième je vai plu en cours je voulais savoir ce que vous me proposer et a quel tarif sil vous plait a répondre assez vite merci

  • #52

    blard (vendredi, 17 juin 2016 17:59)

    Ancien enseignant niveau primaire je propose un suivi de l'élève en français et dans les matières où l'enfant rencontre des difficultés. C'est principalement à partir des faiblesses qu'il reconnaît que je reconstruis ses apprentissages. Je tiens compte de la manière dont il pense, calcule, mémorise et imagine les sujets de devoirs. Je lui apprends à poser des hypothèses, à essayer des réponses, en bref, à lui donner le goût de chercher pour qu'il éprouve le plaisir de comprendre. Je mène ce travail également en "atelier théâtre" et "arts plastiques" qui stimulent à la fois l'imagination et la confiance en soi, si nécessaires dans toutes les matières. N'hésitez pas à me contacter si vous penser que votre enfant est en difficulté. Mon mail : raym.interb@gmail .com
    Mon n° de tel: 06 72 00 28 05

  • #53

    Blard (vendredi, 17 juin 2016 18:03)

    Vous aurez bien sûr corrigé la faute de frappe dans la dernière phrase (...si vous pensez que votre enfant...). Merci de votre compréhension. raym.interb@gmail.com et 06 72 00 28 05

  • #54

    Marie (samedi, 18 juin 2016 12:32)

    Pour parler des médecins: sachez que lorsque vous appelez le 15, la secrétaire peut vous passer un médecin régulateur: il vous donne des conseils ou vous envoie le médecin de garde de secteur.IL est payé plus de 1000 euros la nuit (20h/8h). et bouquine ou regarde la télé entre 2 appels. SOIT! mais ce n'est pas ce que je veux dénoncer; c'est que cette somme est légalement NON IMPOSABLE! Le médecin qui me loue une chambre pratique cette activité 5 fois par mois, 5000 euros non imposable, plus ses activités au cabinet qu'il délègue la plupart du temps à des étudiants en fin d'étude... Il travaille très peu, bouquine beaucoup, voyage beaucoup, et touche plus de 12000 euros par mois; il a trouvé le filon; je ne l'envie pas; il n'a pas d'âme il se moque bien de la santé des quelques pigeons qui vont encore le voir..... quand il est là! et méprise notre boulot d'enseignant mal payé!

  • #55

    Lamonette (mardi, 12 juillet 2016 16:45)

    Comparer la rémunération des médecins conventionnés avec celle de profs individuels au collège et au lycée traduit un mélange troublant des idées et des genres.

    Le médecin conventionné vit de son conventionnement et maintenant tire sur la corde .

    Cela a tjs existé mais les meilleurs avaient salle comble, répondaient à tout appel, liés par leur serment etc, de jour ou de nuit. Mais comme dans la pub, c'était avant.
    Maintenant, il ne reste plus assez de médecins conventionnés...
    Ils ont donc aussi salle comble par l'effet du remboursement....Pour le reste, faire une prière avant d'aller les consulter et de se faire transférer en hosto, où c'est presque pire, me paraît une bonne hygiène mentale.

    Mais que diable! que les prof à la recherche de complément de rémunération, ce que tout le monde comprend, sachent néanmoins garder raison......

    Nous autres , les parents, faisons semblant de dire que prof , c'est un métier, cela s'apprend.

    Vu le petit nombre de gens extraordinaire qui reste, de ceux qui tractent comme des fous le ventre mou de la classe, qui disent zut aux programmes de plus en plus crétinisants, passent outre avec une superbe magnifique que nous autres parents en libéral chérissons....

    Et bien, immanquablement, ces Maîtres, ces profs comme avant , ceux pour lesquels on se serait fait écorché vif plutôt que de se pointer en cours sans avoir travaillé, ils fichent le camp de l'Education Nationale.

    Alors, le tarif horaire recommandé me paraît à moi, autre prof libérale sans aucun appui, étonnant, vu le profil qui "réclame"..

    S'il s'agit de marquer la différence entre un prof et une femme de ménage, je comprends.

    Toutes choses égales, il est certain que la France pousse chacun d'entre nous à être femme de ménage...




  • #56

    Masnada Elian (dimanche, 14 août 2016 22:42)

    Bonjour Chetrite je suis Elian (Elie) j'étais dans la promo en dessous de la tienne à l'ENS et on a fait quelques cours ensemble comme celui de Dauxois. Je voulis évidemment te donner complètement raison.


    Globalite et Uretrite :
    Vous confondez tout. Tout d'abord central est réputé pour etre une école où l'on fait plus rien une fois que l'on a intégré. Ensute le métier d'ingénieur et celui de chercheur sont complètement différent. A l'ENS ou à la fac on cravache dur pour aller jusqu'au doctorat. Ensuite pendant le doctorat on est clairement au alentour de 80-90 heures par semaine. Puis il y a les post-docs pour éventuellement obtenir un poste sans aucune garantie car le nombre de poste est bien inférieur au nombre de docteur. Il y a en physique au CNRS environ 10 postes. Alors qu'en medecine vous etes sûr d'avoir un poste dès la réussite de la première année. Du coup en recherche la moyenne d'age d'obtention d'un poste est d'environ 33ans et si on est pas dans les 10 meilleurs est bien s'est fini. Ensuite le nombre d'heures en tant que chercheur est bien supérieur à 35h contrairement à ce que vous avez l'air de penser. Enfin bon tout cela pour dire que vous parlez d'un domaine où vous n'avez aucune connaissance...alors peut-etre que la forme prise par Chetrite pour vous le dire n'était pas parfaite mais pour sûr soit le salaire des medecins est sur-évalué soit le salaire des chercheurs est sous-évalué...et je pense que c'est les deux pour preuve du premier point, les maitres de conférence en médecine ont la même grille que les maitres de conférence dans les autres discipline soit environ 2200euro à l'embauche. Et vous n'allez quand meme pas me dire que les maitres de conférence en médecine sont moins bon que les médecins généralistes.

  • #57

    ici&maintenant (dimanche, 21 août 2016 15:35)

    Aujourd'hui est le demain d'hier. Et il existe bel et bien.
    Voici ma proposition pour demain:
    30€ de l'heure pour tout le monde, dans toutes les professions (oui TOUTES) sur une base de 35 heures/semaines et 16 semaines de congés payés.
    Il n'y aura plus qu'à choisir son job, mais VRAIMENT choisir puisque ni le salaire ni le temps de vacances n'auront plus d'importance .

    Oui, c'est réalisable.
    Pensons-y en se débarrassant des carcans et des idées prédigérées et/ou préconçues et faisons-le !

    Bien à vous




  • #58

    pierre (mercredi, 07 septembre 2016 12:32)

    Médecine est un concours de parcoeur à bac+1
    Combien d'élèves totalement largués en prépas sont partis en médecine pour très bien y résussi et gagner in fine le triple voire le quadruple d'un enseignant
    c'est totalement injuste

  • #59

    fatoumata je vé fe en cour domisil (dimanche, 16 octobre 2016 16:36)

    Je ne se parler je en vu de a prendra a lire a écrire cetou se que vé jesui des père de moi

  • #60

    PICARD (lundi, 17 octobre 2016 15:49)

    Bonjour, je souhaiterais lancer une eurl de cours de soutien scolaire en employant quelques étudiants qui seraient payés par mission ponctuelle. Quel est le type de contrats de travail ? Quel est le temps minimum mensuel et quelles sont les charges ? Comment se fait la rémunération ? Je suis désolé de poser mes questions en vrac. Bonne journée

  • #61

    hubert (dimanche, 27 novembre 2016 08:13)

    Et bien moi pour ma fille et ses cours d'histoire géographie je prends un étudiant à qui je paye 15 € de l'heure. L'étudiant demandait 13 € et c'est moi qui lui paye 15 €. Et un professeur de physique que je connais bien prends 25 € de l'heure payé en CESU.

  • #62

    sami (dimanche, 14 mai 2017 14:13)

    les cours privée ne fonctionnent pas toujours, voir cette vidéo http://www.profscanner.fr/2017/03/26/videos-soutien-scolaire/

Recherchez directement votre enseignant grâce au moteur de recherche interne:

Vous recherchez un enseignant?

Veuillez cliquer sur ce lien ou nous contacter au 0680319332

Aide aux Profs et le Réseau des Profs sont partenaires.

 

 

 

 

Comment cumuler votre activité d'enseignant titulaire en devenant professeur dans notre réseau ?

 

Consultez notre expert

Restons en contact