Les enjeux du soutien scolaire

Le marché du soutien scolaire est, on le sait, fortement atomisé, de nombreux petits acteurs disséminés sur tout le territoire et 5 à 6 agences qui représentent 80% du chiffre d'affaires visible.

De faibles barrières à l'entrée, des incitations fiscales opportunes et le déficit de l'éducation nationale (voir billet précédent) participent à un marché relativement actif et en croissance continue. Néanmoins, quelques leaders du marché montrent des signes de fragilité en dépit du cesu qui aurait dû considérablement augmenter et conforter leurs marges.

La raison est certainement liée à la qualité des prestations effectuées par des étudiants de passage, faiblement rémunérés et non formés. Elle est imputable également à des frais de structure qui pèsent sur les comptes mais que justifie l'embauche de "recruteurs" confrontés sans cesse à la versatilité de ces professeurs sans lendemain.

Quelques professeurs indépendants peuvent vivre confortablement d'une activité qui pratiquée à plein temps et avec implication contraste fortement avec l'image du jeune voisin qui pour arrondir ses fins de mois va donner des petits cours à la fille de la voisine.

Donc pour vivre de cette activité, il faut vouloir se créer sa petite clientèle et proposer de la qualité pour la conserver. Les agences n'ont pas ce problème puisque pour une prestation de 15 euros payée à l'enseignant, elles se voient d'être toujours à la recherche d'un nouveau prof pour remplacer son prédécesseur qui aura trouvé un emploi ou qui aura déplu à la famille. C'est une course effreinée à la quantité qui se fait naturellement au détriment de la qualité.

Pour revenir à nos profs indépendants, ils sont souvent entreprenants et savent que pour gagner la confiance des familles et demander des tarifs décents ils doivent, naturellement proposer de la qualité. Et cette qualité se paie. L'émergence croissante de vocations dans ce domaine est symptomatique de l'apparition d'une voie alternative au "fast food de l'éducation" que proposent les agences d'une part et à ces classes surchargées et ces profs débordés de notre bonne vieille éducation nationale d'autre part. Ce géant au pied d'argile incapable de se réformer en profondeur offre donc de nombreuses opportunités à ceux plus petits et conscients de l'enjeu d'un enseignement sur mesure et de qualité.

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Recherchez directement votre enseignant grâce au moteur de recherche interne:

Vous recherchez un enseignant?

Veuillez cliquer sur ce lien ou nous contacter au 0680319332

Aide aux Profs et le Réseau des Profs sont partenaires.

 

 

 

 

Comment cumuler votre activité d'enseignant titulaire en devenant professeur dans notre réseau ?

 

Consultez notre expert

Restons en contact